11
Oct

Mission d’urgence à Haïti – suite

Suite au passage du cyclone Matthew qui s’est abattu sur Haïti dans la nuit du 3 au 4 octobre, SSF s’est mobilisée pour une intervention d’urgence.                                

Le cyclone Matthew a dévasté les régions Grande-anse, Sud et Nippe d’Haïti. Le décompte officiel des victimes est de 372 mais certaines ONG pensent que le bilan pourrait monter jusqu’à 1000 morts. D’autres chiffres montrent l’ampleur du désastre: environ 1,4 million de personnes sur une population de 10 millions a besoin d’une assistance humanitaire, dont 400 000 un besoin urgent de nourriture. Et 175 000 Haïtiens n’ont plus de toit.

Avec nos moyens, et notre équipe locale SSF Haïti, nous avons monté une mission d’urgence pour apporter une aide utile et directe à la population et tenter de sauver des vies. L’équipe de la mission est constituée de 2 médecins (dont docteur Thelus, notre représentant SSF) et de 3 infirmières. Les priorités de notre intervention sont l’accès aux soins de santé de base, la distribution des secours, l’approvisionnement en eau, des kits d’hygiène, des médicaments essentiels et des actions préventives pour limiter les risques d’épidémie (diarrhée et choléra)

Ils ont remplis leur camion de vivres, de médicaments, d’eau et sont partis vers le sud d’Haïti. Ils devaient intervenir dans la ville de Jérémie, comptant 30 000 habitants, située au sud-ouest de la capitale Port-au-Prince, (l’une des villes les plus touchées, détruite à 80%). Mais au fil de leur trajet, ils ont décidés de changer leur plan. En effet, les villes traversées montraient des besoins médicaux énormes et ils ont préférés soigner la population au fur et à mesure. Ils sont partis de Mirebalais (centre du pays, au nord de Port-au-Prince), traversé Port-au-Prince, ont rejoint Torbech, Alma Saint, Port-à-Piment.

A Port-à-Piment, ils se sont joints au personnel hospitalier sur place (dont du personnel de Médecins Sans Frontières) pour aider à soigner les blessés et à les réhydrater.

Nous souhaiterions agir au plan préventif sur des conseils d’hygiènes, faire une distribution de chlore ou aquatabe pour traiter l’eau courante avant sa consommation, faire une distribution d’eau minérale lorsqu’il n’y a pas d’eau courante.
Au plan curatif, nous souhaiterions mettre en place un centre de réhydratation pour les personnes atteintes de choléra dans une zone accessible, monter des hôpitaux de campagne pour les blessés, et malades souffrant de pneumonies, d’infections génito-urinaire, de maladies de peau…

Les besoins sont énormes.

Cette mission est à la fois une goutte d’eau dans l’océan, mais elle a permis de venir en aide rapidement à une population démunie.

Si vous voulez nous aider à maintenir cette mission, mobilisez-vous en faisant un don !

https://www.leetchi.com/c/operation-urgence-ssf-haiti-10704917

Merci pour votre soutien.