SSF : 6 mois d’actions dans le monde

Depuis le dernier gala SSF, 6 mois se sont écoulés. Grâce à la grande générosité des donateurs, de nombreuses actions humanitaires, de secours, dans le champ médical et social ont été menées. Merci à tous les donateurs, et merci à tous les bénévoles mobilisés pour soutenir les actions de SSF.

Voici un  panorama des actions SSF menées dans le monde depuis 6 mois.

Remise de kits de secours : des promesses, des actions

Notre leitmotiv pour être efficace: équiper en matériel de secours les secouristes SSF répartis dans le monde. Nous sommes heureux de vous annoncer que 170 secouristes supplémentaires ont été équipés de kits de secours munis de défibrillateurs dans les pays suivants : Israël et les Territoires palestiniens, Haïti, Mali, Burkina Faso et Ukraine. Les promesses de dons recueillis spécifiquement pour ces kits de secours permettront d’équiper cette année en kits de secours 50 secouristes supplémentaires.

A ce jour, 1370  secouristes expérimentés sont équipés de kits de secours SSF dans le monde.
 

Haïti : remise de kits de secours, formation au secourisme et protection civile

Haiti est un pays cher à SSF.

L’association y intervient depuis quelques années pour mener des missions d’urgence mais également des missions ponctuelles essentiellement dans le domaine de la santé et du secourisme.

Récemment, SSF a renforcé sa présence en Haïti en s’associant à une association locale CSPV (Compassion et Secours pour la Vie), qui œuvre dans le domaine de la santé, du secourisme et de la formation au secourisme. SSF et CSPV ont un credo fort en commun : sauver des vies à tout prix !

Cette association comprend une centaine de bénévoles dans le domaine de la santé, elle est solide et très bien implantée. SSF s’est engagée à leur fournir du matériel de secours avancé pour les équipes de bénévoles, d’aller plus avant dans la formation avancée au secourisme de personnel de santé, et également assurer plus de suivi médical de la population grâce à son équipe de médecins bénévoles.

Dans des conditions assez chaotiques liées aux émeutes de Port-au-Prince en Juillet,  et grâce au courage de notre représentant SSF Fernand Cohen-Tannoudji, une petite cérémonie a été organisée pour remettre 25 kits de secours à l’équipe de secouristes.

 

La détermination de SSF pour accomplir sa mission reste forte : aider les populations dans le besoin, leur fournir formation et matériel pour être plus efficace en toutes circonstances.

Quelques semaines plus tard, SSF et CSPV ont organisé une séance pratique de secourisme pour des élèves infirmières, et un stage de formation aux gestes de premiers secours dans un centre de loisirs pour des enfants de milieux défavorisés. Le secourisme aide à combattre la délinquance juvénile dans la mesure où il est empreint de valeurs universelles d’humanité, de fraternité et d’entraide, tout en apportant un cadre technique très précis.

 

L’équipe de SSF et CSPV occupent également le terrain des services des premiers soins apportés à la population. Ils se font forts d’être présents dans toutes les manifestations qui demandent des services de protection civile. C’est pourquoi ils étaient au rendez-vous pour apporter des services de premiers secours aux pèlerins des églises de la capitale Port au Prince lors des processions du 24 au 26 Juillet 2018 et lors de la procession du 15 Août.

 

Mali : visite, remise de kits, mission d’aide médicale

SSF poursuit son action humanitaire au Mali. A travers son antenne, l’association y agit en effet depuis 2012 avec une équipe médicale locale. Des dizaines de missions médicales de prévention, d’auscultation et de soins ont permis de soigner plus de 8000 personnes. Au plan social, SSF apporte une aide plus globale à la population à travers un centre pour enfants ouvert en 2015.

Arié Lévy, président de l’association SSF, a visité ce centre éducatif qui se trouve dans la commune de Ouolodo. Le centre fonctionne parfaitement et il est même devenu un lieu incontournable pour les villages aux alentours. C’est en effet un axe central pour son aide éducative, sociale et médicale qu’elle peut apporter aux enfants et aux adultes.  

Profitant de la visite d’Arié Lévy sur place, une grande consultation médicale a été organisée dans le village même du centre éducatif et les médecins ont pu ausculter et soigner plus de 350 personnes. Des médicaments ont été délivrés.

 

Sur le terrain du secourisme pur, les besoins sont immenses… SSF se fait fort de fournir du matériel médical dans des kits de secours conçus pour parer aux cas d’aide médicale d’urgence. Ces kits comprennent pour la plupart des défibrillateurs. Lors d’une sympathique cérémonie, 20 kits de secours ont été distribués à 12 médecins et 8 infirmières maliens. On espère que ce matériel aidera à sauver des vies !

Aux vues des besoins, SSF souhaite intensifier ses actions sur le secourisme pur en proposant des formations avancées au secourisme pour le personnel médical.

Un autre constat a été fait sur place : des ambulanciers partant généralement seuls pour secourir n’ont pas de formation au secourisme. Ce sont de simples chauffeurs !  SSF veut les former et va relever le défi.

 

Burkina Faso : remises de kits et formation au secourisme

Au mois de juillet, SSF a remis 15 kits de secours munis de défibrillateurs à son équipe de secouriste du Burkina Faso. Posséder ce matériel médical est un atout important pour les secouristes qui peuvent ainsi faire face à des situations d’urgence. La nouvelle équipe SSF au Burkina Faso s’est mise rapidement en mouvement pour organiser un stage de formation aux gestes de premiers secours pour une quinzaine de stagiaires.

Israël : protection civile, centres de loisirs protégés, formation, unité mobile de simulation

Israël : protection civile, centres de loisirs protégés, formation, unité mobile de simulation

Ces derniers mois, l’activité a battu son plein en Israël… Les 750 incendies déclenchés par des ballons et cerfs-volants incendiaires ont dévastés à ce jour plus de 3000 hectares de terre proches du Golan et de la bande de Gaza. SSF a donc mis sur pied une cellule de crise mobile pour coordonner les équipes de secouristes auprès d’une population souvent paniquée…

Afin d’être opérationnel en un temps record lors de catastrophe naturelle n’importe où dans le monde, SSF a mis au point une cellule de crise mobile. Cette cellule permet de coordonner les informations de la police, de l’armée et des secours d’urgence afin de gérer et de déployer des équipes de secouristes sur le terrain. Entre les secouristes, le réseau des liaisons utilise l’application  mobile SSF.  L’objectif de cette cellule est de centraliser les besoins de la population, d’envoyer les informations en temps réel à des équipes de secouristes qui sont proches du lieu de l’incident, et de les mobiliser si besoin.
Cette cellule de crise a été testée la semaine dernière en Israël par 2 fois, lors des événements sécuritaires au Nord du pays et proche de Gaza. Cette cellule peut être installée et opérationnelle en moins d’une heure. Des liaisons satellitaires permettent de rester en contact avec les services d’urgence quel que soit l’état du réseau téléphonique.

Voici une présentation de la dernière cellule de crise SSF installée dans le Golan.

Au quotidien, les 912 secouristes équipés et déployés sont régulièrement alertés pour intervenir en urgence sur des accidents de la route, des accidents domestiques ou des attentats.

SSF en Israël organise également des formations avancées pour des secouristes expérimentés venant du monde entier grâce à son unité mobile de simulation d’aide médicale d’urgence, un outil redoutable d’efficacité pour être au plus proche de la réalité.

Enfin, les enfants des centres éducatifs ont pu prendre des vacances dans des lieux sécurisés où 25 kits de secours ont été distribués pour le personnel encadrant. Pour passer un été instructif, il a été organisé des stages de formation au secourisme pour plus de 950  enfants.

 

Ukraine: remise de kits de secours et formation à la médecine tactique

La nouvelle équipe SSF en Ukraine se renforce avec 17 secouristes expérimentés qui ont été équipés de kits de secours. 9 autres kits ont été distribués aux autres membres de l’équipe. La plupart sont des médecins et ils vont bénéficier cette semaine d’une formation très pointue de médecine tactique (médecine d’urgence) pour faire face à des risques accrus et à des cas présentant des blessures de guerre.

 

Jordanie : nouvelle équipe de médecins et secouristes pour aider les réfugiés syriens

Jordanie : nouvelle équipe de médecins et secouristes pour aider les réfugiés syriens

SSF poursuit sa mission d’assistance là où la population nécessite une aide médicale. Et en ces temps plus qu’incertains au Moyen-Orient, les demandes d’aide ne manquent pas. Les réfugiés syriens fuyant la guerre se retrouvent par centaines de milliers en Jordanie. Certains sont pris en charge, d’autres illégaux, ont très difficilement l’accès aux soins. Pour remédier à cette situation inhumaine, SSF a déjà pris les devants en aidant ces réfugiés ponctuellement. Aujourd’hui, SSF renforce son équipe de 25 nouveaux médecins et secouristes en Jordanie et leur a fourni du matériel médical.

Pour soigner la population dans les meilleures conditions, SSF a mis sur pied une collaboration avec l’hôpital Hanan de Amman, ce qui permet d’avoir un support local grâce à leur personnel hospitalier, à l’accès à des médicaments, et à une structure médicale totalement opérationnelle. Au sein de l’hôpital, le Dr Basal El Zaabi, devient également avec Hassan Jahabri les 2 responsables des opérations SSF en Jordanie. SSF a eu l’honneur d’accueillir durant la cérémonie scellant ce partenariat un représentant du ministère de la Santé.

Cette nouvelle collaboration avec l’hôpital Hanan va permettre à SSF de mettre en place des opérations médicales plus complexes et d’avoir un champ d’actions plus large pour prodiguer des soins à cette population réfugiée. L’association maintient ainsi une stratégie qui s’avère efficace sur le terrain : bénéficier d’équipes locales opérationnelles pour arriver au plus vite sur le terrain lors de catastrophes climatiques ou humanitaires.

SSF en Jordanie

En Jordanie, SSF ouvre un bureau, renforce son équipe de 25 nouveaux médecins et secouristes et leur fournit du matériel médical. Cette collaboration permettra de gérer au quotidien les programmes d’aide aux réfugiés syriens.

Publiée par SSF-Sauveteurs Sans Frontières sur Mercredi 15 août 2018

 

Népal : soutien d’un orphelinat, 2 formations au secourisme

Népal : soutien d’un orphelinat, 2 formations au secourisme

Depuis le terrible séisme qui a frappé le Népal en 2015, Sauveteurs Sans Frontière continue à apporter son soutien à la population népalaise à travers différentes actions : assistance médicale d’urgence et régulière, envoi de médicaments, formation aux gestes de premiers secours.

Reprenant les 3 lettres de son nom, les objectifs principaux de SSF sont clairement : Sauver, Soigner, Former.

C’est pourquoi Sauveteurs Sans Frontières a financé en février et en mai 2018 en partenariat avec l‘association Jivana Nepal 2 sessions de formation aux gestes de premiers secours. Ces formations ont eu lieu au sein de Helping Hands Children Home, un orphelinat Népalais où vivent 20 enfants de 6 à 17 ans et que l’association SSF soutient en finançant le loyer depuis maintenant 2 ans.

En partenariat avec l’association Jivana Nepal qui s’occupe de la coordination (merci à Mathilde et à Isa !), SSF a organisé ces sessions sur 2 jours, ce qui a permis de former 40 jeunes volontaires népalais.

Kalyani, une infirmière et formatrice népalaise raconte ici l’intérêt et l’objectif d’une telle formation.

 

Dans le contexte particulier des habitants des villages de la chaine de l’Himalaya, être formé aux gestes de premiers secours devient une nécessité évidente. Les villageois qui vivent dans un environnement qui peut s’avérer hostile peuvent, s’ils sont formés, parer au plus urgent dans l’attente des secours et probablement, sauver des vies.

Territoires palestiniens : soins médicaux pour des enfants

Territoires palestiniens : soins médicaux pour des enfants

Nawal, une femme palestinienne a dit à Arié Lévy, Président de SSF : « je vais devenir une ambassadrice du bon coeur des Israéliens. La paix viendra un jour grâce à des petites gens comme nous… »

Oui, c’est possible ! Retour sur les faits…

En Israël, SSF dispose maintenant d’une grande capacité d’action grâce à ses 850 secouristes équipés qui peuvent agir rapidement dans toute la région. L’association continue ainsi à mener ses missions pour porter assistance et soigner la population, là où les besoins se font ressentir.

Malgré une situation politique complexe, SSF a toujours misé sur la coopération entre les Palestiniens et les Israéliens, surtout en matière d’aide médicale et de secourisme.

Depuis maintenant 3 ans, l’association forme et équipe des secouristes palestiniens qui coopèrent avec les Israéliens, main dans la main sur le terrain. 

Pour concrétiser ces actions qui rapprochent les peuples, SSF travaille au quotidien avec son responsable de l’équipe palestinienne, Dr Ali Shrouk. Cet homme, rappelez-vous, avait été le premier sur les lieux d’un attentat en 2016 où le rabbin Michaël Marc avait été tué ; il avait, au péril de sa vie, porté secours à sa femme gravement blessée, et à leurs 2 enfants. Malgré les menaces reçues après cet acte de bravoure, Dr Shrouk continue son action au sein de SSF avec un objectif : sauver des vies. 

Il y a quelques temps, Dr Shrouk a alerté le président de SSF, Arié Lévy, sur de nombreux cas d’enfants palestiniens malades pouvant difficilement être soignés dans leurs villages. L’association a donc sensibilisé ses donateurs sur ce projet d’aide médicale, pour lequel ils ont massivement répondu présents. 

SSF relève maintenant le défi : elle prend en charge les soins d’une dizaine d’enfants palestiniens, ainsi que la logistique de leurs déplacements dans des hôpitaux israéliens.

2 enfants (l’un de 8 mois, et l’autre de 2 ans et demi) ont été récemment opérés ; 3 enfants, atteints de malformations, font de nombreux examens dans l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, et enfin, 3 autres enfants sont traités,

Scène vécue cette semaine à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem. Une petite fille de 7 ans, gravement malade, fait partie du programme de SSF. Elle est avec sa maman Nawal, habitante du village palestinien Dahaishé. A la fin des consultations, Nawal, les larmes aux yeux a dit à Arié Lévy : « je vais devenir une ambassadrice du bon coeur des Israéliens. La paix viendra un jour grâce à des petites gens comme nous… »

Oui, on est d’accord !!

Retrouvez les actions de SSF dans les villages palestiniens:

SSF entre en action pour soigner les enfants palestiniens

SSF entre en action pour soigner les enfants palestiniens

Publiée par SSF-Sauveteurs Sans Frontières sur Lundi 21 mai 2018

 

Toutes ces belles actions réalisées sont les fruits de l’engagement tout au long de l’année du comité de direction de SSF. Voici une video qui rappelle les multiples raisons de leur engagement exceptionnel auprès de SSF. Un comité en or !!