21
Dec
2016

Mission d’assistance à Port à Piment, Haïti

Suite au passage de l’ouragan Matthew qui a ravagé le sud de l’île d’Haïti en octobre dernier, Sauveteurs Sans Frontières est intervenu une première fois pour apporter des vivres et des médicaments à une population isolée.

2 mois après, la situation est toujours aussi chaotique dans le sud de l’île, des problèmes sanitaires se cumulent à des pénuries alimentaires. C’est pourquoi nous avons tenu à nous mobiliser à nouveau pour venir en aide à la population qui manque cruellement d’assistance.

Cette 2ème mission a été menée par Docteur Thelus, notre représentant SSF à Haïti, et 2 infirmières. Elle s’est concentrée sur Port à Piment et Randel, des zones avec un taux élevé de contamination au cholera. Les principaux axes de cette intervention sont l’accès aux soins de santé de base, la distribution de nourriture, des kits d’hygiène, de chlores, (Aquatabs), l’approvisionnement en eau, des médicaments essentiels et des conseils préventifs pour limiter les risques d’épidémie.

Ainsi, à Port-a-Piment, sous la supervision de la mairesse de la ville, Madame Violette François, notre équipe a distribué de 502 kits alimentaires aux victimes et 600 bouteilles d’eau potable traitée. Les kits alimentaires de survie pour une famille comprenaient chacun 1kg de sucre, 1 kg de riz, 1 kg d’haricot, 1 litre de lait, 1 litre d’huile, 1 kg de maïs, 1 kg de spaghetti, 1 kg de sel, 1kg de saumon.

Ils ont pu se rendre à l’hôpital de Port à Piment pour distribuer 200 tablettes d’Aquatabs aux parents des malades du cholera. Ces tablettes permettent de traiter l’eau potable et donc d’éviter une nouvelle transmission de la maladie par les eaux souillées.

Ils se sont également rendus au village de Randel où ils ont organisé une consultation pour plus de 50 personnes (enfants et adultes) et ils ont fournis des médicaments.

Cette mission a répondu à son niveau à des besoins urgents et vitaux de tout humain : l’alimentation et la santé.  

Sauveteurs sans Frontières