19
Déc
2023

Mission ambulante en Israël

Depuis 2016 nos fermes d’Ourim et de Sderot soignent à l’aide d’animaux des enfants victimes du syndrôme de stress post-traumatique. Depuis le 7 octobre 2023, nos fermes thérapeutiques, désormais en zone militaire, ne sont plus accessibles…

Avec une ferme ambulante, amenons la zoothérapie jusqu’aux enfants pour continuer à les soigner !

1. Nos fermes thérapeutiques d’Ourim et de Sderot : projets visionnaires

En quelques années, SSF-Sauveteurs Sans Frontières a monté 2 fermes thérapeutiques utilisant la zoothérapie. La première structure se trouve à Sderot et utilise de petits animaux, des lapins, des oiseaux et des chiens. La seconde structure, montée en partenariat avec la Fondation Adelis, se trouve dans le kibboutz d’Ourim, également proche de la bande de Gaza, et utilise des chevaux dans des programmes d’équithérapie. 

Ces 2 programmes, créés dès 2016, ont pour objectif principal de soulager la souffrance liée au stress post-traumatique des patients. En effet, dans des zones qui longent la bande de Gaza, il se trouve une population israélienne d’environ 70 000 habitants répartis dans 81 villages et kibboutz, cible régulière d’envois de roquettes et autres missiles. La grande majorité des enfants de ces villages vivent dans un état de stress permanent, alertés par des sirènes, et devant régulièrement se mettre à l’abri dans des bunkers. Pour répondre à ces problèmes, SSF a créé pour ces enfants des fermes qui ont une portée thérapeutique en appliquant une méthode psychologique innovante, la zoothérapie.

Ce type de thérapie utilise l’animal comme médiateur pour soigner des personnes souffrant de troubles d’ordre sensoriel, physique, intellectuel ou psychologique. Cette technique thérapeutique a fait ses preuves dans le monde entier et les effets sont tangibles dès les premières séances : la relation avec l’animal procure du bien-être, et apporte des bénéfices physiologiques, psychomoteurs (baisse du rythme cardiaque, effet sur la tension) et psychologiques (réduction du stress).

En fonction des besoins de chaque enfant, les équipes thérapeutiques pouvaient proposer des séances individuelles ou collectives, le cycle de séances durant en moyenne 6 mois.

Les thérapeutes présents dans ces 2 fermes ont été en mesure de prendre en charge environ 1000 enfants chaque année en dispensant des dizaines de milliers de séances.

2. Fermeture de nos 2 fermes depuis le 7 octobre

Depuis le 7 octobre 2023, nos 2 fermes localisées près de la bande Gaza, sont fermées pour une durée indéterminée car elles se trouvent en zone militaire. En plus de leurs souffrances passées, les enfants des villages et kibboutzim voisins inscrits dans nos fermes ont vécu les évènements traumatisants du 7 octobre. De plus, des milliers d’enfants ont été déplacés dans des hôtels et des maisons du centre du pays. Ils n’ont plus accès à leur village, leur école, leur maison, leur chambre, et bien sûr… leur centre de zoothérapie.

Tous les thérapeutes le confirment : plus la thérapie est initiée rapidement, plus elle est efficace sur le patient, sur sa réouverture au monde et sur sa capacité à retrouver un schéma émotionnel stable.

3. Notre réponse au drame : la Ferme Ambulante de Zoothérapie.

Nous ne pouvons pas attendre la fin de la guerre pour soutenir ces milliers d’enfants traumatisés et déplacés. En attendant la réouverture de nos fermes d’Ourim et de Sderot, nous allons créer une ferme thérapeutique dans un camion avec des animaux et deux salles de consultation, une individuelle et l’autre collective.

Ce camion permettra de parcourir le pays à la rencontre de nos patients déplacés, de reprendre et d’élargir le travail thérapeutique entrepris depuis 2016.

Comme une mission médicale itinérante qui voyage de village en village, nos thérapeutes offriront des soins psychologiques avec des animaux aux enfants qui en ont besoin, là où ils sont.

Pour agir rapidement, notre premier camion embarquera des petits animaux, chiens, souris, hamsters et lapins. Nos équipes de thérapeutes déjà constituées, seront présentes pour mener les séances de thérapie. Dans un deuxième temps, nous envisagerons de transporter des chevaux dans des remorques adaptées.

Soutenez ce programme !

Aidez des centaines d’enfants à se reconstruire et à retrouver de la sérénité.

Prise en charge  d’1 enfant pendant 3 mois, (12 séances) :  280 €.

Prise en charge de 2 enfants pendant 3 mois (24 séances) : 560 €

Prise en charge de 5 enfants pendant 3 mois (60 séances) : 1400 €

Prise en charge de 10 enfants pendant 3 mois (120 séances) : 2800 €

Soutenez un enfant en faisant un don ! Nous nous engageons à vous transmettre tout au long de l’année un suivi sur ses progrès…

Cette ferme ambulante thérapeutique nous permettra de soutenir des centaines d’enfants pendant cette période tourmentée. Grâce ces séances à domicile, nous continuerons à leur donner force et espoir, nous les aiderons à se reconstruire et à retrouver de la sérénité.

Soigner les enfants est vital pour l’avenir d’Israël.

Pour faire un don, cliquez ici

Merci !!