Les grands défis de S.S.F (temp)

Arriver toujours plus vite lors de catastrophes naturelles (tremblement de terre, tsunami, cyclone…) pour réduire le nombre de victimes et de sinistrés. Pour SSF, les catastrophes ont pour conséquence de nouvelles réflexions sur les moyens à mettre en œuvre afin d’améliorer la rapidité d’arrivée sur le terrain. Gagner du temps pour sauver des vies comme ce fut le cas au Sri-Lanka lors du tsunami, en Haïti lors du tremblement de terre, en Birmanie lors du cyclone Nargis, en Jordanie lors de l’arrivée massive des réfugiés Syriens, etc…

Soigner : grâce à du matériel médical sophistiqué qui permet de prodiguer les premiers soins sur place avant l’arrivée des secours. Nos bénévoles sont tous munis d’un kit de survie  à leur portée chaque jour (au domicile, dans leur voiture..) Ces kits nous ont permis de soigner et de sauver des milliers de personnes depuis plus de 10 ans.

Redonner goût à la vie : apporter un suivi psychologique, médical, un soutien moral aux personnes prises en charge par SSF, telle est la deuxième mission d’SSF. Cette mission passe par la mise en place de colonies de vacances pour enfants victimes, réfugiés, en Israël et dans les territoires.

Thérapie par médiation animale sous couvert de psychologues spécialisés dans ce domaine, pour des enfants qui ont subi des traumatismes (attentats, bombardements entre autres…) Suivi médical d’enfants sinistrés (opération « lunettes » pour les orphelins d’Haïti). Formation aux gestes de premiers secours du personnel et des professeurs des établissements (soutenus par SSF) accueillant des orphelins ou des réfugiés.

Partager

Sauveteurs sans Frontières